lundi 12 février 2007

Article paru dans Tribune de Genève, RivesLac,12.2.07,Jean-Pierre Abel

2 commentaires:

e.herz a dit…

Eh ben dis donc !

Chapeau pour l'article !

Emmanuel

Mivy a dit…

La guerre est vraiment détestable, et les actes de bravoure consistent à détruire des richesses et des vies, alors qu'on en a plus besoins que jamais.
En fait cela ressemble à une opération chirurgicale, on retire un rein, un oeil... mais sans chirurgiens, sans assassins de circonstance, nous serions tous morts.
Les combattants nous ont sauvé la vie.
Puissions nous ne jamais connaître la guerre.